Mission intégrale

Evert Van de Poll, sous dir., Mission intégrale. Vivre, annoncer et manifester l’Évangile, pour que le monde croie, charols, Excelsis, 2017, 276p.

Aujourd’hui, le concept de la « mission intégrale » est en train de devenir le nouveau paradigme pour l’action missionnaire – en tout cas dans le monde évangélique. Ce concept fédérateur est capable de rassembler les Églises locales et les organismes axés sur l’évangélisation d’une part, et les organismes consacrés à l’aide humanitaire et l’action pour la justice sociale d’autre part, autour d’une même vision.

Ce livre est le premier dans l’espace francophone à décrire en profondeur l’arrière-plan, le bien-fondé biblique et les caractéristiques de la mission intégrale.

Partageant leurs multiples expériences sur le terrain, les auteurs montrent, de façon bien réfléchie et pratique, comment mettre en oeuvre le concept de la mission intégrale. Au loin, dans les pays en voie de développement, et au près, dans la société occidentale. Ils offrent un nouveau regard sur la présence auprès de nos prochains, et sur la propagation de la Bonne Nouvelle.

Et d’ajouter un troisième contexte encore, celui des Églises persécutées. Il est passionnant de voir comment elles s’engagent dans une mission intégrale dans un pays où le gouvernement restreint considérablement la liberté d’expression et la liberté d’agir dans l’espace public.

Plus qu’un concept, la mission intégrale est un défi lancé aux Églises et à chaque croyant de s’engager dans un témoignage multiple : être, vivre, dire et mettre en oeuvre tout ce que Jésus a enseigné.

On peut passer une commande chez l’éditeur.

L’islam. Histoire, doctrines, islam et christianisme

Christine Schirrmacher, Islam. Histoire, doctrines, islam et christianisme, Charols, Excelsis, 2016, 832 p.

Préface de l’édition française

Certains se demanderont : pourquoi encore un livre de plus sur l’islam ? N’y a-t-il pas déjà suffisamment de publications dans ce domaine ? Le lecteur le constatera lui-même très rapidement : il ne doit guère y avoir d’équivalent de cet ouvrage en français. L’auteure Christine Schirrmacher, islamologue de renom international, présente un travail très systématique et structuré à usage d’un public qui veut approfondir la connaissance de l’islam dans une perspective évangélique.

Christine Schirrmacher a étudié l’islamologie et la science comparée des religions aux Universités de Giessen et Bonn (Allemagne). Elle est professeur à l’Institut des études orientales et asiatiques de lʼUniversité de Bonn, aux Universités de Tubingue et Erfurt (Allemagne), et aux Facultés de théologie évangélique de Giessen (Allemagne) et de Louvain (Belgique). Elle dirige l’Institut des études islamiques (IfI) de l’Alliance Évangélique Allemande qui publie une revue avec des articles en anglais et en allemand (http://www.islaminstitut.de/Journal.100.0.html). Elle est également consultante de l’Alliance Évangélique Mondiale au sujet de l’islam. Elle a publié très largement sur les différents aspects de l’islam.

Cet ouvrage étant une introduction à l’islam, il ne couvre pas tous les sujets mais touche ses aspects principaux. Dans une première partie historique, l’auteure traite de la péninsule arabique avant la venue de Muhammad et de la genèse de l’islam avec un accent particulier sur la vie de Muhammad. Dans la deuxième partie elle présente les doctrines principales de l’islam, son éthique et son livre sacré, le Coran. La troisième partie passe en revue quelques courants dans l’islam : le chiisme, l’islamisme, le soufisme, le mouvement Ahmadiya et l’islam populaire. Dans la quatrième partie enfin, Christine Schirrmacher fait une étude comparative entre l’islam et le christianisme. Elle commence par les prophètes et Jésus tels que le Coran et la Bible en parlent, puis elle retrace l’histoire de la controverse islamo-chrétienne et présente enfin les principaux apologètes de l’islam et du christianisme.

Nous remercions Christine Schirrmacher de nous avoir autorisé à publier cet ouvrage, Jean-Jacques Streng pour la traduction en français, Jacques Blandenier et Bernard Huck pour la relecture du texte et Joëlle Giappesi pour le contrôle de la transcription arabe-français et la révision du glossaire et des règles de prononciation des termes arabes. Nous souhaitons à cet ouvrage une large diffusion pour que le public francophone puisse utiliser cet outil pour connaître l’islam en profondeur et mieux discerner les convergences et les divergences entre l’islam et la foi chrétienne.

Hannes Wiher

L’évangélisation en Europe francophone

eef-couvertureHannes Wiher, sous dir., L’évangélisation en Europe francophone, Charols, Excelsis, 2016, 352 p.

Description :

Penser l’Europe est un défi. Une Europe qui a de profondes racines, qui est une réalité, mais aussi une énigme. Quelle identité commune pour des populations aussi diverses, qui se sont entretuées tout au long de l’histoire ? Quelques grands hommes ont fait ce pari, juste après le terrible conflit de 1939-1945. Puis la missiologie, à son tour, a relevé ce défi. Il faut dire que les dégâts spirituels causés par deux siècles de rationalisme, de militantisme athée, mais aussi de retour de flamme du religieux par l’offensive des sectes, de l’ésotérisme et des religions orientales, sont impressionnants. Et les grands mouvements d’immigration récents soulèvent aussi d’autres questions.

La situation de l’Europe et sa complexité appellent à une prise de conscience approfondie, à un effort de réflexion théologique, tant sur l’état spirituel des Européens que sur le témoignage des Églises et la nature de l’Évangile qui est censé être annoncé. C’est une entreprise considérable. Le Réseau de missiologie évangélique pour l’Europe francophone (REMEEF) désire y apporter sa contribution.

Pour placer une commande

L’Église mondiale et les théologies contextuelles

Matthew Cook, Rob Haskell, Ruth Julian et Hannes Wiher, (sous dir.), L’Église mondiale et les théologies contextuelles. Une approche évangélique de la contextualisation, Nuremberg/Écublens/Charols, VTR/AME/Excelsis, 2015, 362 p. Prix: 23€.

9782755002577Ce livre rassemble une série de contributions sur le thème des problèmes théologiques et épistémologiques soulevés par la contextualisation. Rédigé par un groupe de travail de la Commission théologique de l’Alliance Évangélique Mondiale, il se veut un guide pour une juste contextualisation évangélique. Comme le précise Matthew Cook, qui a dirigé le projet, la tâche de ce groupe de travail était d’aborder les différents aspects du rapport entre la révélation universelle et la théologie contextuelle. Son but était de définir une position évangélique sur les différents points et de poser les jalons du développement d’une pratique évangélique dans un contexte donné, sans syncrétisme. Pour les auteurs, ce livre se veut une contribution au dialogue, afin d’aider la communauté évangélique à avancer vers une obéissance au Christ qui soit à la fois biblique et adapté au contexte.

Pour placer une commande

La théologie évangélique en Afrique

Detlef Kapteina, La théologie évangélique en Afrique. Naissance et évolution entre 1970 et 2000, trad. Jean-Jacques Streng, Nuremberg/Écublens/Charols, VTR/AME/Excelsis, 2015, 500 p. Prix: 23 €.

9782755002126Cet ouvrage est une première synthèse de la théologie évangélique en Afrique. Il en fait une présentation détaillée, depuis son émergence dans les années 1970, et est également une preuve de son existence autonome. La théologie évangélique en Afrique débute au Sud du Sahara dans un contexte de tendances et de sensibilités variées de « théologie africaine ». La théologie évangélique en Afrique est consciemment une théologie évangélique et enrichit par sa contribution le travail théologique du mouvement évangélique mondial.

Cet ouvrage présente l’évolution historique de la théologie évangélique en Afrique avec un accent particulier sur ses origines dans le contexte missionnaire et missiologique du début des années 1970. L’auteur attire notre attention sur le fait que les congrès théologiques et missionnaires internationaux ou africains et leurs déclarations ont eu un impact théologique particulier pour le développement de la théologie évangélique en Afrique. Une grande partie de l’ouvrage est réservée à la présentation des travaux de plusieurs théologiens évangéliques africains, entre autres Byang Kato, Tokunboh Adeyemo, Tite Tiénou et Kwame Bediako. Leurs contributions soulignent l’importance de l’herméneutique, de la sotériologie et de la christologie pour la théologie évangélique en Afrique.

La théologie évangélique en Afrique est naturellement une théologie qui prend en considération l’intégralité des défis de la vie humaine dans ce continent. Elle se veut à la fois fidèle à la Bible, Parole de Dieu et autorité concernant la foi et la conduite, et aussi pertinente dans le contexte africain.

Detlef Kapteina, né en 1948, est marié et père de trois enfants. Il a étudié la théologie à Wuppertal et Göttingen en Allemagne. Il fut ensuite animateur de jeunesse de la Fédération baptiste allemande à Munich et, pendant dix ans, professeur de théologie en Sierra Leone (Afrique de l’Ouest). De retour en Allemagne il s’est engagé dans l’implantation d’Églises en Bavière et a été responsable pour l’Afrique de la Mission Baptiste Européenne. En 1999 il a présenté cet ouvrage comme thèse de doctorat à la Faculté de Théologie Évangélique (ETF) de Louvain (Belgique). Ensuite il fut pasteur d’une Église baptiste à Schwäbisch Hall au Wurtemberg (Allemagne). Après trois ans comme professeur de théologie et de missiologie à l’école biblique de Nanjoka près de Mbesa au Sud de la Tanzanie il est actuellement de retour en Allemagne. Il fait des voyages pour l’enseignement de la missiologie en Europe et en Tanzanie dans le cadre de la Mission des Frères (Forum Wiedenest).

Pour placer une commande

Quelle est la mission de l’Église?

Kevin DeYoung & Creg Gilbert, Quelle est la mission de l’Église ? Faut-il choisir entre le grand mandat et la justice sociale ? Marpent, BLF Éditions, 2015, 296 p.

Young Quelle est la mission de l'Église(1)La définition du mot « mission » paraît très différente d’une Église à l’autre, d’une dénomination à une autre ou même d’une génération à une autre. Certains défendent que la mission de l’Église est de rétablir la justice et de pallier à la souffrance dans ce monde. Tout cela pour exprimer de manière concrète l’amour de Dieu au quotidien. D’autres sont préoccupés par la centralité de Dieu dans l’Église et mettent l’emphase sur la proclamation de l’Évangile avant tout. Ce grand écart nous fait penser que la « mission » de l’Église est interprétée très différemment.

Pourtant, Kevin DeYoung et Greg Gilbert croient que le fossé peut être comblé, qu’il y a plus de choses en commun qu’il n’y paraît. En précisant des concepts clés comme le royaume de Dieu, l’Évangile et la justice sociale, ils nous emmènent vers une définition biblique et plus complète de la mission de l’Église. Unie par une cause commune, nous pourrons alors ensemble pleinement entrer dans ce qu’est la vraie mission de l’Église.

Kevin DeYoung est pasteur. Il a écrit plusieurs livres dont Vie de fou. La faille dans notre sainteté, et Croire Dieu sur Parole.

Greg Gilbert est pasteur. Il a écrit plusieurs ouvrages dont Qu’est-ce que l’Évangile ?

Croire, expliquer, vivre

Yannick Imbert, Croire, expliquer, vivre. Introduction à l’apologétique, Aix-en-Provence/Charols, Kerygma/Excelsis, 2014. 23€.

Croire, expliquer, vivre-ImbertFaire de l’apologétique ? Tout un programme ! L’apologétique est la démonstration, en paroles et en actes, de la foi que nous avons reçue en Christ. L’apologétique est d’abord écoute des autres et compréhension de leur vision du monde. C’est en effet seulement en écoutant nos contemporains que nous pourrons leur expliquer les raisons de croire.

L’apologétique est depuis plusieurs années en pleine renaissance. Malgré tout, la question de savoir ce qu’elle est demeure. Est-ce seulement un exercice philosophique ou une forme de pré-évangélisation ? Ou bien est-ce beaucoup plus que cela, une manière de vivre qui demande un engagement de toute notre vie ?

Yannick Imbert propose de revenir à une considération biblique de l’apologétique afin de mieux en discerner la définition et la pratique. Cette pratique met en avant la place de chacun dans l’engagement apologétique au quotidien, mais souligne aussi le rôle de l’Église comme étant l’apologétique que Dieu utilise pour la proclamation de sa Bonne Nouvelle.

Yannick Imbert est professeur d’apologétique à la Faculté Jean Calvin. Son domaine d’intérêt principal est l’interaction entre foi et culture. Il contribue régulièrement à l’étude de l’oeuvre de J.R.R. Tolkien.

Animisme

Lothar Käser, Animisme. Introduction à la conception du monde et de l’homme dans les sociétés axées sur la tradition orale, Charols, Excelsis, 2010, 364 p. Préface de Marc Spindler. 20 €.

AnimismeL’animisme, pour le définir en quelques mots, est une forme de culture et de religion avec une conception du monde et de l’homme toute particulière. Dans ce livre, Lothar Käser nous présente un modèle conceptuel qui peut servir de base pour comprendre les mille et une formes de l’animisme qu’il revêt à travers la planète. Car aujourd’hui encore nous trouvons des formes d’animisme dans beaucoup de sociétés traditionnelles sans écriture en Afrique, en Asie et dans les Amériques. Mais des traces non négligeables d’animisme se retrouvent aussi dans les cultures et religions avec écriture (judaïsme, christianisme, islam, hindouisme, bouddhisme), surtout dans leurs formes populaires. De plus, l’animisme vit aujourd’hui une résurgence inattendue dans les sociétés occidentales.

Les personnes d’arrière-plan chrétien identifient souvent l’animisme avec l’occultisme et le spiritisme. Ce point de vue et le manque de connaissances des fondements conceptuels de l’animisme peuvent devenir un handicap sérieux pour ceux qui s’engagent comme envoyés d’ONG ou d’Églises dans des cultures marquées par l’animisme. Cet ouvrage fournira à toute personne désirant vivre et être efficace dans une telle culture les outils nécessaires à une bonne compréhension de ce qu’est l’animisme, véritable système d’orientation servant à maîtriser l’existence jusque dans le quotidien.

Lothar Käser est professeur d’ethnologie à l’Université Albert-Ludwig à Fribourg-en-Brisgau. Il a résidé cinq années en Micronésie (Océanie) et a fait de nombreux voyages d’étude en Afrique, Asie et Amérique du Sud.

l’Engagement du Cap

Mouvement de Lausanne, L’Engagement du Cap. Une confession de foi et un appel à l’action, Marpent, BLF, 2011, 111 p. Prix : 7,5 €.

Engagement-CapLe Troisième congrès de Lausanne pour l’évangélisation du monde (Le Cap, 16-25 octobre 2010) a rassemblé 4 200 responsables évangéliques de 198 pays. L’Engagement du Cap en est l’émanation. L’Engagement du Cap s’ouvre sur une déclaration claire de convictions bibliques partagées et se poursuit par un appel à l’action. Il est le fruit d’un lent processus, facilité par le Mouvement de Lausanne, consistant à discerner ce que l’Esprit Saint dit aujourd’hui aux Églises de tous les continents. Nous l’offrons avec humilité. Tout au long de ce processus, nous avons eu la joie de collaborer avec l’Alliance évangélique mondiale.

L’Engagement du Cap est le troisième texte de référence du Mouvement de Lausanne après la Déclaration de Lausanne de 1974 et le Manifeste de Manille de 1989. Texte d’une maturité exceptionnelle qui s’efforce de lier croyance et mise en pratique, il devrait stimuler d’une façon incomparable la réflexion et l’action des évangéliques dans le monde. L’Engagement du Cap est donc appelé à devenir un autre document marquant de l’évangélisme, susceptible d’enrichir les Églises de toutes les traditions.

En outre l’Engagement du Cap l’ouvrage comprend l’allocution finale du congrès du Cap, « Nous avons un Évangile à proclamer », prononcée par Lindsay Brown, Directeur international du Mouvement de Lausanne, et la Déclaration de Lausanne de 1974.

Préparation à l’engagement missionnaire de courte durée

Fédération de missions évangéliques francophones, Préparation à l’engagement missionnaire de courte durée, Nuremberg/Yverdon/Charols, VTR/AME/Excelsis, 2015, 60 p.

9782755002362C’est pour répondre au besoin d’accompagnement dans des séjours missionnaires de courte durée qu’une équipe représentative de différentes organisations s’est réunie pour mettre au point un programme de formation pour la francophonie. Ce cahier s’adresse d’abord à des jeunes – ou moins jeunes – qui partent pour environ trois semaines et donne un complément bienvenu pour ceux qui s’intéressent à un séjour plus long.

Pour placer une commande